Victor Schauberger

(1885 – 1958)

Ce texte vous explique le lien entre le « Chercheur Trouveur » Viktor Schauberger et la Fontaine Magnétique.

Viktor Schauberger découvre les Vortex et comment les utiliser.

La Fontaine Magnétique intègre les découvertes de Viktor Schauberger dans son Vortex central, lequel va dynamiser, ré-accorder, et/ou ré-harmoniser toutes les informations contenues dans l’eau.

Viktor Schauberger, garde-forestier autrichien, naturaliste, philosophe et inventeur, a publié des essais sur ses inventions et théories. Selon lui, l’eau est un élément qui se dynamise naturellement dans sa course le long d’un cours d’eau en mouvement à l’aide des Vortex fluidiques, plus communément nommés tourbillons ou Tore.

Viktor Schauberger et les Vortex

L’espace entre les atomes de matière n’est pas vide, mais rempli d’une énergie à l’état potentiel appelée « énergie du champ du vide ».  Sa concentration est extrêmement élevée mais à peine perceptible à moins de la faire interagir avec des champs électromagnétiques ou de la matière.  Cette énergie du champ du vide se structure en tourbillons, dont la vitesse de l’écoulement se traduit par la rotation des particules sur elles-mêmes.

Un des premiers découvreurs fut l’autrichien, Viktor Schauberger, qui découvrit que des Vortex d’eau aspiraient cette énergie du vide.

Par exemple, il observe que l’eau des rivières, des fleuves se dynamise naturellement par les obstacles sur sa trajectoire comme par exemple les cascades, les tourbillons, … Par ailleurs, le tracé irrégulier et sinusoïdal imposé par les roches agite l’eau et lui confère une capacité d’auto-régénération et d’oxygénation permanente, que ne saurait lui procurer l’eau stagnante d’un étang ou celle issue d’un parcours fixe ou en en ligne droite (canalisations rectilignes, canaux droits, …).

La Fontaine Magnétique doit énormément à Viktor Schauberger, tout autant pour ses travaux sur les Vortex, que pour sa conception du juste rapport entre le Chercheur et la Nature.

Définition d’un Vortex :

  • Un Vortex est un système autonome qui se connaît lui-même en profondeur, et qui a la capacité de s’autoréguler, ou de s’auto-entretenir.
  • Un vortex est un système auto-équilibré, qui ré harmonise, ré réajuste, ré accorde et re polarise tout ce qui ne l’est pas.
  • Un Vortex est un système universel présent à tous niveaux d’échelles, et qui perdure dans le temps.

Dans un Vortex, il y a 2 mouvements simultanés : un vers la gauche (lévogyre) et un autre vers la droite (dextrogyre).  Le mouvement vers la gauche est de force centripète (vers l’intérieur), ou énergie implosive ; et celui vers la droite est de force centrifuge (vers l’extérieur), ou énergie explosive.  Les deux forces ont la faculté de s’auto-équilibrer naturellement.

Ce qui nous amène à parler de sa deuxième découverte majeure : le principe d’anti-gravité.

Viktor Schauberger et le principe d’anti-gravité

Le mouvement des Vortex génère de l’énergie apparemment venue de nulle part, en produisant également une force d’anti-gravité.

Schauberger avait remarqué que les truites utilisaient des tourbillons en forme coniques, dans les torrents aux flots tumultueux, pour non seulement rester sur place mais aussi pour les remonter facilement en sens contraire.

Il était convaincu que les turbulences et les mouvements du Vortex d’eau généraient une force dans la direction opposée à celle du courant. Il en déduisait que les truites pouvaient trouver ce courant d’énergie et l’utiliser pour rester suspendues sans bouger dans un rapide courant d’eau, ou se propulser rapidement vers l’amont.

Nous retrouvons ces deux découvertes dans les Fontaines Magnétiques, le Vortex qui dynamise, ré ajuste et ré équilibre pour retrouver l’énergie naturelle de l’eau, et le principe d’anti-gravité par opposition de deux champs magnétiques de même polarité, ce qui permet la lévitation de l’anneau supérieur des Fontaines Magnétiques.

Placeholder